Avis sur Intel Atom

Avis sur Intel Atom

Image 1 sur 2

it_photo_5807

it_photo_5806

Avec autant de processeurs déjà sur le marché, vous seriez pardonné de vous demander pourquoi il y a tant de bruit à propos de celui-ci.

La réponse est que l'Intel Atom (anciennement connu sous le nom de code "Silverthorne") est un tout nouveau type de processeur - un tout petit package embarqué ultra-basse consommation qui offre toutes les capacités d'un processeur de bureau x86.

Lisez la critique complète du premier PC basé sur Atom ici

Cliquez ici pour un premier aperçu de l'Aspire One d'Acer basé sur Atom

Cela signifie qu'il peut exécuter Windows, effectuer plusieurs tâches avec HyperThreading et même créer un bon nombre d'applications multimédias avec le support SSE3. Il fonctionnera avec un chipset 945G, de la RAM DDR2 et tous les composants que nous tenons pour acquis.

Pourtant, il fait tout cela avec une puissance de conception thermique d'environ 2 W – incroyablement, moins de trois pour cent de celle d'un Core 2 Duo de tous les jours. La consommation électrique moyenne devrait être de l'ordre du milliwatt, avec une consommation au ralenti aussi faible que 30 mW.

Ce mariage révolutionnaire de performances et d'efficacité signifie que les téléphones et les PDA alimentés par Atom pourraient exécuter les mêmes applications que les ordinateurs de bureau, tout en maintenant la durée de vie de la batterie demandée par les consommateurs. Et les PC alimentés par Atom peuvent assumer des rôles de bureau et de serveur moins exigeants et réduire les besoins en énergie.

Atomisé

Comme vous vous en doutez, l'Atom est une puce plus basique qu'un Core 2. Ce n'est qu'un processeur monocœur - bien que les prochains Atoms "Diamondville" combineront efficacement deux puces dans un package dual-core. Le cache L2 est également modeste, mais pas trop méchant, à 512 Ko.

Mais cette simplicité, combinée au processus de fabrication à petite échelle en 45 nm d'Intel, signifie que les puces sont physiquement très petites. En effet, Intel se vante qu'à 25 mm, l'Atom est le plus petit processeur au monde. Cela réduit à son tour le coût du silicium, de sorte que les atomes sont également abordables.

Il se décline en deux familles. Pour les appareils Internet mobiles, les modèles bas de gamme Z500 et Z510 fonctionnent respectivement à 800 MHz et 1,1 GHz, sur un bus frontal de 400 MHz, et se vendent pour seulement 45 $. Le Z520 à 1,33 GHz pousse le FSB jusqu'à 533 MHz et voit le prix monter à 65 $, tandis que le Z530 à 1,6 GHz arrive à 95 $.

Hélas, anticipant clairement que la plus grande demande sera pour le processeur le plus puissant, Intel a bloqué un prix élevé sur le Z540 haut de gamme à 1,86 GHz, le lançant à 160 $ ​​malgré sa petite augmentation de la vitesse d'horloge par rapport au Z530 et au FSB identique.

Mais il existe également une famille de la série 200 pour les ordinateurs de bureau et les ordinateurs portables. Les N270 et 230 fonctionnent tous les deux à 1,6 GHz, avec 512 Ko de cache L2 et un bus frontal à 533 MHz dans un boîtier de 22 mm2.

La différence est que le N270 est destiné aux ordinateurs portables tels que le Vent MSI et le prochain Mise à jour Eee PC, et prend donc en charge la technologie Enhanced SpeedStep d'Intel, avec l'état de veille C4 plus profond. Il a un TDP de 2,5 W, plutôt que les 2 W de la série Z5. Le 230 est destiné aux ordinateurs de bureau et a un TDP légèrement plus élevé de 4W.

Scores explosifs ?

Nous avons effectué des tests sous Vista sur ce dernier, l'Atom 230 de bureau à 1,6 GHz avec 2 Go de RAM, et comme prévu malgré le battage médiatique hystérique, les performances ne vont pas mettre le feu au monde.

Le directeur technique d'Intel, Justin Rattner, a déclaré que les performances étaient à peu près les mêmes que celles du Pentium M de génération "Banias" qui formait le cœur de la plate-forme Centrino de première génération en 2003.

Messages récents